Un dentiste particulier : le chirurgien-dentiste

Le chirurgien-dentiste est ce médecin-là qui réalise le plus souvent ses opérations sous anesthésie (locale ou générale). C’est dire comment son travail nécessite une certaine délicatesse et beaucoup d’attention. Ses opérations vont de l’extraction des dents de sagesse à l’élimination des tumeurs bénignes. C’est ainsi qu’il intervient à plusieurs niveaux dont voici les plus importants :

L’odontologie conservatrice

Comme son nom l’indique, dans cette opération, il n’est aucunement question d’éliminer un élément dans la bouche. Il est juste question de nettoyer les dents cariées et les gencives à problème. Par la suite, il va reconstruire ces dents cariées par le biais du matériau d’obturation appelé amalgame. Ce type d’opération ne dure que quelques minutes et le patient peut immédiatement rentrer chez lui non sans les instructions de son soignant.

L’endodontie

C’est la branche de l’odontologie qui s’occupe de la pulpe qui est le tissu situé à l’intérieur de la dent. Ce traitement a pour but d’enlever la pulpe ou dévitaliser la dent. Par la suite, le pratiquant nettoie et scelle l’endroit en question pour qu’il ne s’infecte pas. Ce traitement ne se réalise que s’il y a plus de possibilités de corriger cette dent. Le patient perd toute sensibilité sur cette dent, mais ne la perd pas pour autant.

La pose de prothèse

Le chirurgien-dentiste utilise généralement les prothèses dentaires lorsqu’il y a des dents manquantes à remplacer. La prothèse peut en général être partielle ou totale. En effet, il peut simplement s’agir de remplacer une couronne entièrement délabrée. Dans le cas où la dent est complètement absente, il y a quatre solutions possibles. Il peut réaliser :

  • une abstention,
  • installer une prothèse amovible,
  • une prothèse fixe sur les racines prothétiques,
  • une prothèse fixe sur les dents adjacentes.

La parodontologie

Dans le cadre de cette opération, il s’occupe essentiellement des tissus qui entourent la dent. Il s’agit des os alvéolaires, des gencives et des ligaments alvéolo-dentaires (reliant les dents aux os alvéolaires).

La chirurgie

Dans le cadre de la chirurgie, il réalise souvent les opérations suivantes :

  • Des extractions de dents : Il peut s’agir des dents de sagesse, de canines enclavées, de dents d’odontomes.
  • La chirurgie des tissus : il est en général question de la chirurgie des tissus mous, de greffe d’os et de gencives, des tumeurs bénignes et de biopsie pour déterminer l’origine du mal.

La liste des prouesses de ce dentiste généraliste quebec d’un autre genre est loin d’être exhaustive. Ce qu’il faut par ailleurs noter c’est le fait qu’il intervient dans plusieurs domaines de la dentisterie.

Apprendre plus

Relation entre implants dentaires et prothèses dentaires

L’implant dentaire est l’introduction dans le maxillaire d’une prothèse dentaire par acte chirurgical. Ce procédé thérapeutique sans effets secondaires redonne du sourire à ceux qui l’avaient perdu à cause de leur souci de dents.

Les préalables à la pose d’un implant dentaire

Les spécialistes de la dentition ont de plus en plus recours aux implants dentaires pour soulager leurs patients atteints d’affections ou d’afflictions dentaires. Seulement, l’implant dentaire est réservé à une certaine catégorie de personnes souffrant de maux dentaires précis. À cet effet, n’est compatible pour la pose d’implant dentaire que :

  1. Le malade qui est dans d’excellentes conditions sanitaires : ce dernier ne doit pas être passé par des thérapies comme celles à l’aide de substances chimiques ou encore avoir subi une transplantation de l’organe dur et blanc de la mâchoire.
     
  2. Le malade qui ne consomme pas de tabac : la nicotine contenue dans ces produits pourrait être un obstacle au succès de l’intervention chirurgicale.

Le processus d’installation de l’implant dentaire

La pose de l’implant dentaire est une manœuvre sans douleur et se fait sous endormissement du malade assis sur un siège. Le temps nécessaire à la réalisation de cette opération est de 60 minutes. Durant cet intervalle, certains professionnels patientent amplement après avoir arraché la molaire touchée pour travailler avec la muqueuse guérie.

Le processus d’implantation du dispositif dentaire de remplacement

L’implantation du dispositif dentaire de substitution est réalisée par les spécialistes de la dentition et vient ainsi substituer la dentition congénitale du patient. Plusieurs des prothèses dentaires types sont présentés, c’est le cas des dispositifs pouvant être déplacés. Deux principales phases constituent l’implantation de ce dispositif médical à savoir :

  • Le recueil des marques de la cavité buccale par le concepteur du dispositif de remplacement des dents, puisque ce dernier est adapté à la conformation du malade.
  • La pose d’implants dentaires est préalable à celle du dispositif de remplacement des dents.

Les bienfaits du port des dispositifs médicaux de substitution

Les dispositifs médicaux de remplacement des dents permettent à votre bouche de redécouvrir les mêmes usages que les dents congénitales tels que le broyage d’aliments ou la production de sons. Le port de ce dispositif ne change rien à la saveur des aliments que vous consommez, car il est allègre et procure une sensation de confort et de sobriété.

Quel que soit votre souci de dents, l’implant dentaire apporte toutes les solutions pour que vous puissiez imaginer. Car le dispositif dentaire qui vous est implanté assure les mêmes fonctions que votre dentition congénitale. Pour en savoir plus, cliquez sur Clinique Dentaire Langlois

Apprendre plus

Conseils pour esquiver les problèmes dentaires.

Tout le monde aimerait avoir une dentition saine et bien entretenue car un des charmes d’un homme se trouve au niveau de son sourire. C’est la raison pour laquelle ce dernier a un sentiment d’infériorité lorsque ses dents sont mal en point. Afin de ne pas se sentir mal à l’aise, le dentiste donne des conseils afin de protéger non seulement sa dentition, mais aussi sa gencive.

Examiner sa dentition régulièrement

Le fait de se brosser les dents tous les jours ne signifie pas forcément qu’on a une dentition saine. En effet, le professionnel de la santé dentaire est la personne idéale pour donner un avis solide là-dessus lorsqu’on lui donne la possibilité de le faire en venant dans son cabinet pour une inspection dentaire.

Avec son expérience et son matériel, ce dernier a la possibilité de détecter les maux de la bouche, et ce, même si elles ne sont pas encore apparentes physiquement. Lorsqu’on encourage les gens à se faire inspecter, ce n’est pas pour remplir les caisses de la clinique en premier ressort, mais c’est majoritairement pour la santé de la population. Malheureusement peu de gens acceptent cette vérité et n’en font qu’à leur tête.

Reconnaître les symptômes lorsqu’ils sont présents

Nous allons prendre quelques exemples de symptômes qui seront des indicateurs pour les personnes ayant des problèmes buccaux, particulièrement pour ceux ou celles qui ne se rendaient pas compte qu’ils devraient avoir une inspection chez le dentiste :

  • Une dentition sensible au froid ou à la chaleur d’une boisson ou d’un repas
  • Les douleurs passagères de la dentition ou des gencives
  • Une haleine nauséabonde
  • L’écoulement de sang lors du brossage

Ne plus tarder à contacter un dentiste en la présence de ces symptômes

Si jamais on se rend compte qu’un de ces symptômes nous concerne, il est important d’entrer en contact avec un dentiste afin que ce dernier puisse nous venir en aide le plus rapidement possible, particulièrement au niveau des gencives. Lorsqu’on les détecte, on peut rapidement les soigner afin que tout revienne à l’ordre.

Ces problèmes de la dentition font parfois partie de notre vie car on s’habitue facilement à cela. Malheureusement, avec le temps ils prennent une ampleur qui surprend parfois la personne concernée. D’où l’une des choses qu’il faudrait ne pas négliger lorsqu’on aimerait fuir les problèmes de la dentition et de la gencive, ce serait aussi de ne pas minimiser les visites chez le dentiste.

Trouvez plus d’informations sur ce sujet sur le site web de Elazhary Anne Dr.

Apprendre plus

4 points à connaître avant de dire oui à votre denturologiste

Le denturologiste ne peut pas intervenir dans votre soin lorsque vous êtes en désaccord sur quelques éléments concernant le traitement. Les détails suivants doivent requérir votre consentement.

La nature exacte de votre problème

La consultation et la compétence d’un médecin sur votre état de santé ne dépendent pas de votre volonté, ni de la sienne. C’est la nature du problème décelé qui fondera la compétence d’un médecin. Voilà pourquoi la connaissance de votre problème est intéressante. Assurez-vous qu’il n’intervient pas sur les problèmes neurologiques, son intervention est utile pour les effets suivants :

  • Le défaut de liaison de l’appareil à votre gencive
  • La présence des douleurs orchestrées par l’appareil
  • Lorsque les aliments sont mal coupés par votre appareil
  • Les appareils qui bougent constamment dans votre bouche
  • Lorsque l’appareil installé donne un aspect de vieillissement à votre visage

Les modalités de traitement qui seront utilisées

  • La connaissance de votre problème ne doit pas vous conduire à répondre à un médecin. Prenez votre mal en patience et exigez de lui une présentation exhaustive des modalités de traitement envisagé. Aucune des modalités qu’il vous présentera ne doit exclure le problème lié à l’appareil qui relève de son expertise. Sachez que sa compétence intervient à travers l’une des modalités suivantes :
  • La fabrication des appareils sur votre mesure
  • Les indications favorisant une meilleure mastication
  • L’amélioration de la stabilité des appareils que vous utilisez
  • La correction d’un dysfonctionnement des appareils existants
  • Toute forme d’intervention concernant les empreintes et leur rectification

Les avantages du choix retenu par le médecin

Le choix du médecin sur son mode d’intervention ne doit pas provenir du néant. Il n’est pas non plus un devin pour vous laisser croire aux mystères et aux miracles. La médecine est une science expérimentale qui se fonde sur la logique. L’analyse effectuée souligne toutes les caractéristiques et le pourcentage de réussite qui peuvent vous convaincre de retenir la méthode ou de l’abandonner.

Les formes de complications susceptibles d’intervenir

En matière des appareils dentaires, le médecin doit vous avouer que le taux de réussite est variable. Tout dépend de la nature de la maladie et pour les personnes présentant les mêmes pathologies, la réussite varie selon leur état psychologique et émotionnel. À la suite de votre examen, le médecin doit vous expliquer la nature des complications qui correspondent à votre état personnel.

Les informations du denturologiste vous prépareront psychologiquement à recevoir le traitement. L’influence psychologique étant un atout majeur dans la réussite de tout soin médical.

Apprendre plus

Dentisterie esthétique : 5 considérations importantes

La dentisterie esthétique fait partie intégrante de la médecine parce qu’elle agit sur la condition physique de la personne. Sa réussite dépend de la technique qui sera utilisée par le dentiste.

La technique d’éclaircissement de la dent

Cette forme est l’élément ultime de l’intervention en esthétique. En effet, les dents bien rangées, et saines ne présenteront plus des particularités si elles manquent d’éclat. Pour terminer votre intervention, vous devez penser aux moyens d’éclaircissement de la dent. Pour cela, les techniques suivantes vous donneront un résultat impressionnant :

  • Utilisez un dérivé d’eau oxygénée sur les dents
  • Assurez-vous que le patient le maintient longtemps dans sa bouche
  • Utilisez les gouttières faites sur mesure pour imbiber la substance sur les parois
  • Accélérez la procédure chimique avec les lampes UV pour éclaircir les pigments de coloration

La restauration des amalgames défectueux

Les dents brillantes et scintillantes ne seront jamais esthétiques si elles présentent les cavités sur les parois. La technique esthétique employée pour résoudre ce type de problème sur les cavités est le plombage. Dans tous les cas, la réussite d’une restauration des amalgames dépend de la dimension que présente la cavité.

  • Une petite cavité est collée avec de la résine
  • Une cavité moyenne peut être remplacée
  • Une grosse cavité est obturée par un traitement du prothésiste

L’utilisation des couronnes en céramique

La céramique fait son entrée dans l’esthétique parce qu’il est l’outil qui ressemble le plus à une dent naturelle. Vous pouvez l’utiliser lorsque votre patient est édenté et qu’il n’y a pas des cavités à boucher. En plus de sa ressemblance à une dent naturelle, la céramique ne contient pas des matières organiques et métalliques, votre patient ne court alors aucun danger.

Le placement des facettes en céramiques

Contrairement aux couronnes en céramiques qui représentent toute la dent, les facettes sont utilisées dans quelques circonstances. Lorsque la technique pour blanchir présente les carences, la facette de la céramique comble les colorations résistantes. Il en est de même pour les fractures observées sur la paroi de la dent naturelle ou en céramique.

La technique de la modération

L’esthétique de la dent ne se limite pas à sa présence ou à sa brillance. L’élément le plus important est sa modération. Cette technique intervient dans la médecine pour tailler les dents à la dimension que vous souhaitez et pour la positionner selon un emplacement le plus idéal pour un sourire magnifique.

La dentisterie esthétique est une intervention qui met en parallèle plusieurs paramètres pour réussir. Vous devez sans doute rendre convergents et complémentaires les différents aspects utilisés.

Apprendre plus

Pour une dentition saine, faites confiance à votre dentiste

Le curage est indispensable en toute chose. Les moteurs subissent des vidanges après un usage assez long. Si une chose faite de fer doit passer chez le spécialiste pour être curée, à plus forte raison les précieux émaux de vos dents ? Restez très proche de votre dentiste.

Le spécialiste a un jugement fondé

Les dents sont employées tous les jours pour remplir la fonction vitale qu’est la mastication des aliments. Cela est indispensable pour le bien-être et pour l’organisme. S’il arrive que la dent tombe en panne, comment le corps supporterait-il ce déficit ? L’entretien individuel des dents laisse penser qu’elles sont propres. Laissez le spécialiste s’y prononcer.

Entretenir les dents c’est toute autre chose

Ce n’est que lorsque vous ressentez une douleur à la dent que vous vous rendez compte de leur piètre état. Pourtant, vous les brossez tous les jours. Mais que représente le brossage dans l’entretien des dents ? Moins de 50 % du trajet à parcourir. Vous avez encore du chemin en réalité. Si vous vous contentez de cela, vous ferez face à des réalités assez dures.

Les troubles d’une dentition malsaine

L’entretien des dents est capital. Lorsqu’elles ne sont pas gardées, les dents sont odieuses :

  • Elles vous causent des douleurs de toute sorte au corps : à l’estomac et à la tête… 
  • Elles provoquent des abcès aux gencives, des hémorragies et des douleurs aux nerfs
  • La destruction de la dentition n’est en réalité qu’une phase terminale du mal.

La consultation est le meilleur remède

Que la couleur blanche de vos jolies dents ne vous aveugle pas. Si vos dents sont pures par-dessus le marché, tant mieux. Mais seul le dentiste est mieux placé pour le confirmer. Sa compétence et son expérience font de lui un visionnaire des problèmes de dentition. Il a certainement bien plus d’un conseil à dispenser pour maintenir vos dents saines.

Des astuces pour garder vos dents saines

En brossant vos dents tous les jours comme prescrit par l’hygiène élémentaire, vous faites bien, mais vous ne faites pas tout. L’entretien des dents nécessite encore plus d’effort :

  • Le dentiste propose par exemple d’écarter les aliments trop chauds ou trop froids.
  • Gardez-vous aussi de tenter de broyer ou d’ôter des objets solides avec les dents.

En vous rapprochant du dentiste, voilà autant de conseils pratiques qui vous seront donnés. Vous pourrez également bénéficier auprès d’un dentiste des produits des instructions sur l’usage de certains dentifrices idéalisés par certaines publicités. Un dentiste, voilà tout. Pour en savoir plus, cliquez sur Centre Dentaire Lefebvre, Guillemette et Laroche

Apprendre plus

Avoir recours à l’implant dentaire

De nos jours de nombreuses personnes choisissent d’avoir un implant dentaire plutôt qu’un dentier. Les raisons sont très simples, on peut conserver les dents qui sont encore en bonne santé et ne remplacer que celles qui en ont besoin.

Quelques généralités sur l’implant dentaire

Avoir un implant dentaire c’est avoir une racine artificielle qui est ancrée dans l’os de la mâchoire. On fait appel à ce type de dispositif lorsque l’on rencontre des problèmes de mastication avec une dent manquante ou lorsque la racine de la dent est abîmée.

Comment se fait l’implant dentaire par le chirurgien-dentiste ?

L’implant dentaire ne peut se faire immédiatement sur certains patients. En effet il arrive que la zone dans laquelle on souhaite faire l’implant dentaire soit infectée. Le chirurgien-dentiste enlèvera la dent en premier et va utiliser des méthodes que lui-seul est plus à même d’expliquer pour pouvoir nettoyer l’os ainsi que la gencive des bactéries qui subsistent. Ce n’est qu’une fois que la zone soit bien cicatrisée et cela peut prendre de environ deux à cinq mois selon les cas qu’il va poser l’implant dentaire.

Le patient éprouve-t-il de la douleur ? Combien de temps dure un implant dentaire ?

  1. La douleur

Le patient ne ressentira aucune sorte de douleur pendant tout l’intervention chirurgicale, car le professionnel lui aura donné un anesthésiant locale. Mais après que l’anesthésiant ait fait son effet, il est possible que le patient puisse ressentir des douleurs pendant au moins une heure. Mais le chirurgien-dentiste vous prescrira des anti-douleurs dans la plupart des cas et il n’y a donc rien à craindre.

Mais dans le cas où vous constatez des douleurs au niveau de votre gencive même dans la semaine qui suit, cela peut insinuer que l’implant dentaire a mal été accompli et il faut absolument que vous consultiez votre chirurgien-dentiste.

  1. Le temps de la séance de l’implant

Le temps requis pour l’implant varie des qualités de votre dentiste et des méthodes qu’il emploie pour parvenir à un bon implant. Mais en général il faut compter de une à deux heure pour l’implant d’une dent. Pour les cas qui nécessitent un nettoyage, une extraction ou bien comblement osseux cela peut aller jusqu’à quatre heures.

Les avantages de l’implant dentaire :

L’implant dentaire connaît un vif succès auprès de la population concernée car :

  • Les échecs des implants dentaires sont très rares
  • Pourquoi avoir un dentier, lorsqu’il est possible de ne remplacer que la ou les dents avec des racines déficientes ?
  • Il n’est plus nécessaire de cogiter à l’idée de déguster des aliments qu’on adore mais qui requiert de la mastication
  • La durée de vie des implants est très longue.

Les avantages sont donc nombreux et il n’y a aucune crainte à avoir un implant dentaire ! Pour plus d’informations, cliquez sur Dentiste Au Carre

Apprendre plus